­

Un parcours de Personal Branding n’est pas anodin, il reflète un désir profond de changement ou de mise au point. Le parcours est souvent confrontant : ces sensations sont normales et correspondent à de fortes prises de conscience.

Lorsque les motivations profondes sont (re)mises à jour, certains nouveaux choix de vie peuvent devenir inéluctables et faire émerger des peurs, des freins, des émotions. Le risque peut être alors de mettre en œuvre des stratégies d’évitement ou de déni qui ralentissent le passage à l’action. Les résultats liés à l’authenticité et la cohérence sont parfois plus longs à obtenir que ce qui était souhaité au départ. « Laisser le temps au temps » est alors nécessaire et parfaitement naturel.

En résumé, les risques s’expriment essentiellement en termes d’émotions (peurs, résistances, choix à assumer) et de temps (accepter l’idée que les choses doivent mûrir). Selon William Arruda, expert reconnu du Personal Branding aux Etats-Unis : « Dans un monde professionnel en pleins bouleversements, seule la prudence est risquée ! ».

A tout moment, tout âge, toute situation… Le seul pré-requis est la motivation à vivre une remise en question, un changement, une transformation. C’est une démarche volontaire et impliquante. Si la personne est prête, elle le sait !

 

PB-home3

Et non ! La nuance entre le branding et le marketing est subtile et très controversée. Il n’est pas forcément question de vendre ou de se vendre en Personal Branding mais plutôt de vivre harmonieusement ses relations : à soi-même, aux autres, au monde. La vocation du marketing de soi est peut-être davantage commerciale.

 

personal-strategist

Tout d’abord être un professionnel de l’accompagnement en démarche de développement personnel. Il est vivement recommandé de vivre l’expérience d’un parcours de Personal Branding, puis de se former et se faire certifier pour l’accompagnement individuel.

 

Les 2 solutions sont possibles, l’accompagnement en groupe peut aussi être proposé avec un mix d’individuel & de collectif.

Pas seulement ! L’identité numérique est l’un des outils de visibilité abordés. Cependant, le web a radicalement transformé nos vies professionnelles et personnelles depuis ces dernières années. Aujourd’hui Internet est bien plus qu’un outil : c’est une nouvelle façon de fonctionner, une véritable révolution humaine, une nouvelle économie. La dimension numérique est donc presque incontournable dans un processus de Personal Branding mais elle n’est qu’une partie du concept.

logo-singe-Personal-Branding-France

D’une manière générale, le Personal Branding s’adresse aux personnes en quête de sens, prêtes à se poser des questions « essentielles » et en réelle posture d’ouverture.

Dans l’entreprise, le Personal Branding s’adresse aux salariés qui souhaitent faire évoluer leur carrière, aux dirigeants et managers sensibles au potentiel humain et à la valorisation des talents, aux équipes et à leurs managers pour créer une profonde coopération.

Pour les entrepreneurs, les indépendants, les créateurs d’entreprise et les porteurs de projet, qui sont des statuts où la Personne est au cœur de l’offre commerciale, le Personal Branding répond aux demandes de sens, de positionnement, de clarification d’objectifs, de valeur ajoutée et de différenciation.

Enfin le processus de Personal Branding est vivifiant et très efficace pour tous ceux qui vivent une transition, qu’ils soient chercheurs d’emploi, en questionnement ou en reconversion.

Entre 3 et 9 mois. C’est une démarche qui comporte une partie d’introspection. Cela nécessite du temps et de la maturation même si certains résultats concrets arrivent déjà rapidement. Tout dépend du rythme de chacun. Il y a toujours une transformation, un gain de confiance en soi, un « avant » et un « après ». Le processus déclenche un assez profond cheminement qui dure toute une vie.

contenuUn parcours complet classique se déroule en 3 étapes :

1. Révéler la marque personnelle pour se différencier
2. Communiquer, rendre cette marque visible au moyen d’outils marketing
3. Exprimer cette marque au quotidien, dans tout environnement.

Chaque Personal Branding Strategist apporte sa touche personnelle dans son mode d’accompagnement, mais le déroulement du processus reste fondé sur ces 3 étapes.

Le nombre de séances en accompagnement individuel est adapté à chaque personne, en fonction de ses disponibilités, de son environnement, etc. Un rythme hebdomadaire ou quinzomadaire est souhaitable afin de garder un tempo soutenu et régulier.

Par définition, le bilan de compétences se focalise sur les compétences et la carrière, ce qui permet à de nombreuses personnes de confirmer ou de trouver leur voie professionnelle. Bien entendu, il n’y a pas de généralisation possible car cela dépend essentiellement de la personne qui pilote le bilan. Or de nombreux professionnels du bilan de compétences explorent beaucoup plus d’aspects que cela.

Dans une démarche de Personal Branding, les notions de sens, de contribution et de valeur ajoutée unique sont omniprésentes. Vient s’ajouter la dimension marketing, qui consiste à positionner et faire rayonner visiblement cette différenciation.

Ces 2 approches sont donc complémentaires.